Panier Panier
0,00 €
Le foot, l’ASSE, le maillot Manufrance… et les stars qui l’ont porté

Le foot, l’ASSE, le maillot Manufrance… et les stars qui l’ont porté

Quelques grands noms ont porté le maillot vert avec le sponsor Manufrance, comme Rocheteau, Larqué, ou les frère...

https://www.manufrance.fr/maillot-asse-manufrance.htmlManufrance a été l’un des plus importants sponsors des Verts durant l’époque mythique : celle des années 70-80. Le logo “Manufrance” est notamment apparu sur le maillot de Saint-Etienne de la saison 75/76, celle durant laquelle l’ASSE s’incline en finale de la coupe des clubs champions. Parmi les joueurs les plus emblématiques, lesquels ont porté le maillot Manufrance ? Tour d’horizon, emprunt de nostalgie.    

 

Dominique Rocheteau

 

Quatrième meilleur buteur de l’histoire du Paris-Saint-Germain derrière Pauleta, Ibrahimovic et Cavani, Dominique Rocheteau a également fait les beaux jours de l’ASSE de 1971 à 1980. S’il ne fallait retenir qu’une action de “l’ange vert”, ce serait son but face à Kiev en 1976, marqué à l’arraché malgré les crampes et les blessures. A son actif : 59 buts avec le maillot des Verts, dont neuf doublés.

 

Jean-Michel Larqué

 

Avant de former avec son acolyte Thierry Roland l’un des duos de commentateurs les plus populaires du sport français, Jean-Michel Larqué a été l’un des très remuants milieux de terrain de l’ASSE (de 1966 à 1977). Efficace devant les cages adverses, et tireur de coups-francs, il marque la bagatelle de 100 buts durant ses années stéphanoises.

 

Ivan Curkovic

 

Le gardien de but yougoslave est l’une des légendes du club. Sélectionné 19 fois en équipe nationale, Ivan Curkovic est également le “portier” de l’ASSE près de 10 ans, de 1972 à 1981. Il s’illustre notamment lors du match retour de Saint-Etienne face au PSV Eindhoven en demi-finale de coupe des clubs champions : ses arrêts permettent à l’équipe de repartir du stade avec un précieux 0-0, synonyme de qualification.

 

Patrick Revelli

 

Aujourd’hui commercial de l’ASSE, Patrick Revelli s’est également battu pour le club comme joueur entre 1969 et 1978. Vif, malin, capable de jouer à n’importe quel niveau de l’attaque stéphanoise, le “Gaulois” (surnommé ainsi en raison de ses longues moustaches) trouve le chemin des filets à 83 reprises avec le maillot vert.

 

Hervé Revelli

 

Frère du précédent, de cinq ans son aîné, Hervé Revelli porte la tunique verte de 1966 à 1971. Avant-centre formé au club, il “score” pas moins de 209 fois avec l’ASSE et reste à ce jour le meilleur buteur de Saint-Etienne. Après son départ, il fait un temps les beaux jours de l’OGC Nice avant de se reconvertir et de devenir entraîneur.

 

Dominique Bathenay

 

Il n’y en a pas que pour l’attaque. Devant la défense stéphanoise, Dominique Bathenay a tenu la baraque de 1973 à 1978, et a trouvé le chemin des filets 32 fois. Son fait d’arme notable : un missile en finale de la coupe des clubs champions face au Bayern de Munich, qui s’écrase malheureusement contre la transversale comme la tête de Jacques Santini.

 

Christian Sarramagna

 

Ailier gauche de l’ASSE de 1970 à 1979 en équipe pro, Christian Sarramagna évolue un temps dans l’ombre de Triantafilos et dans celle de Dominique Rocheteau. Les blessures de l’un et de l’autre lui offrent sa chance en 1976 : titulaire lors de la finale perdue face au Bayern, il manque à plusieurs reprises de faire basculer le match en faveur des Verts.

 

… et ils auraient (presque) pu porter le maillot Saint-Etienne version Manufrance

 

Michel Platini

 

Non, le Roi Michel n’a jamais porté la tunique verte version Manufrance de Saint-Etienne. Et pour cause, puisqu’il n’est transféré au club qu’en 1979. En 1981, il conquiert un titre de champion de France avec l’ASSE, le dernier du club à ce jour.

 

Johnny Rep

 

Arrivé au club la même année que Michel Platini, le Néerlandais Johnny Rep fait partie de la génération dorée des Oranje, celle qui, avec Johan Cruyff, atteint la finale de la coupe du monde de 1974. A Saint-Etienne, il marque… suffisamment pour que le groupe Mickey 3D lui consacre une chanson. Mais lui non plus ne porte pas le mythique maillot Manufrance.

 

A visiter aussi : le site officiel de l’ASSE